Agrandir Diminuer Imprimer la page Envoyer par courriel  
 

Évaluations des coordinations territoriales

C’est dans un contexte d’affirmation de l’importance des regroupements d’établissements et des stratégies qu’ils portent et du développement de l’autonomie et de la responsabilité des établissements, que le Hcéres a conçu un dispositif nouveau. Ce dispositif prend en compte les interdépendances des différentes entités constitutives de la stratégie de coordination territoriale et la nécessité d’en articuler les évaluations, pour celles qui y sont soumises de par la loi ou à leur initiative. Le Hcéres se fixe ainsi comme objectif de réaliser une évaluation synthétique et cohérente, dite intégrée,  de la coordination territoriale et de ses entités soumises à évaluation.

Tout en s’appuyant sur un historique et des savoirs faire éprouvés, le processus d’évaluation intégrée du Hcéres se veut expérimental, compte tenu de la diversité des configurations de site qui sont rencontrées. Des adaptations du processus seront mises en place en concertation avec les évalués, selon les contraintes présentes sur le site et l’historique du regroupement territorial. Des retours d’expériences seront organisés dès la vague D pour continuer à faire évoluer les procédures du Hcéres, dans l’objectif d’une évaluation de qualité en amélioration constante.

Deux pré-requis sont indispensables à la bonne réalisation  de l'évaluation intégrée ainsi proposée :

  • une autoévaluation exigeante de toutes les entités évaluées (établissements, formations, recherche), montrant leur capacité à élaborer un projet et des objectifs de développement, à opérationnaliser ces objectifs, à suivre et qualifier les résultats obtenus ;
  • l’introduction nécessaire, dans l’évaluation externe, d’un focus sur les processus d’amélioration continue que ces entités évaluées mettent en place, c’est-à-dire sur leur capacité à mesurer où elles en sont à un moment donné dans l’atteinte des objectifs qu’elles se sont fixées, et à mettre en place des actions correctives en cas de déviation de la trajectoire qu’elles ont définie.

Les processus d’évaluation des coordinations territoriales et des établissements sont coordonnés dans leur conception et leur mise en œuvre. Leurs référentiels d’évaluation externe ont été construits en miroir, en s’appuyant sur les dimensions clés de développement d’un établissement ou d’un regroupement d’établissements d’ESR (principalement, son positionnement dans le paysage national et international, son ambition et ses stratégies de développement, sa gouvernance, son pilotage). 

Enfin, l'évaluation de la coordination territoriale couvre un périmètre qui va au-delà de celui de l’établissement qui en est porteur, quel que soit son statut (Comue ou association). Ce périmètre englobe toutes les parties prenantes de la politique développée dans le regroupement territorial, certaines n’étant pas évaluées parallèlement en propre par le Hcéres (par exemple, des établissements privés, les CHU, etc. ….). 

Les documents listés ci-après fournissent des informations plus détaillées pour accompagner le site dans sa démarche d'autoévaluation.

Document à consulter :

Documents à déposer sur la plateforme d'échanges PELICAN :