Le Hcéres accrédite l’université technologique du Costa Rica (TEC)

 
 

Après avoir procédé à son évaluation institutionnelle, le Hcéres accrédite pour cinq ans sans réserve l’université technologique du Costa Rica (TEC). Le Haut Conseil lui a remis à ce titre, le 4 décembre 2017, l’attestation d’accréditation lors d’une cérémonie officielle à Cartago, en présence de Sonia Marta Mora, ministre de l’Éducation publique, de Thierry Vankerk-Hoven, ambassadeur de France, Julio Calvo, recteur du TEC, et de représentants du SINAES (Système national d’accréditation de l’Éducation supérieure) et du CSUCA (Conseil supérieur universitaire de l’Amérique centrale). Le président de la République du Costa Rica a, par ailleurs, adressé ses félicitations au cours de la cérémonie.

Le TEC est le premier établissement latino-américain à obtenir ce label de qualité. Créée en 1971, cette université dynamique propose, à ses 12 000 étudiants, une offre de formation du Bachelor au PhD en sciences fondamentales et appliquées.

Son accréditation s’inscrit dans une démarche partenariale de longue portée, initiée et soutenue par l’Institut français d’Amérique Centrale, opérateur de la coopération universitaire française pour toute cette région, comptant 45 millions d’habitants.

Le Costa Rica bénéficie ainsi depuis 2015 d’une convention de reconnaissance mutuelle des diplômes, signée au plus haut niveau, et a pu compter sur l’engagement du Hcéres pour soutenir son système national d’accréditation de l’enseignement supérieur.

A l’échelle de toute la région, des accords de partenariat multilatéraux vont permettre de mener des opérations d’évaluation institutionnelle conjointe des universités volontaires, reposant sur l’expérience du Hcéres en matière d’assurance qualité et le renforcement progressif des compétences locales.

Le Hcéres est heureux de participer à cette démarche et de mettre en lumière l’engagement des communautés académiques d’Amérique Centrale pour le progrès de l’enseignement supérieur et de la recherche.